Accueil Nouvelles en bref
Nouvelles en bref

Prix d'excellence en immobilier 2012

C’est dans le cadre du Sommet immobilier de Montréal, l'Institut de développement urbain du Québec (IDU Québec) a dévoilé les gagnants des Prix d'excellence en immobilier pour l’année 2012. Ces récompenses soulignent l’innovation et l’intégration des projets immobiliers québécois substantiellement complétés en 2011, pour leur avant-garde, et pour les volets social, économique, environnemental ou communautaire.

 

 

 

 

 

Compte tenu de la qualité des projets reçus, le jury commercial a tenu à remettre la mention d’honneur des Prix d’excellence à la Coalition énergie et construction durable. En effet, le projet qui a mobilisé des centaines de personnes a beaucoup touché les jurys de par la cause exceptionnelle et par la conception novatrice et durable du bâtiment.

Le réseau de l’IDU Québec a également été appelé à voter pour le projet Coup de cœur parmi les candidatures reçues. Avec une majorité parmi près de cinq mille votes, le Coup de cœur a été décerné à la Coalition énergie et construction durable.

Le président-directeur général de l’IDU Québec, M. Raymond C. Bouchard, offre ses sincères félicitations aux gagnants !

Communiqué intégral de l'Institut de développement urbain du Québec : Lire >>>
 

 

Le développement durable par la maçonnerie

Denis Brisebois, directeur général AEMQ

Denis Brisebois« On ne reçoit pas le monde en héritage de nos parents : on l’emprunte aux générations futures. » (Adage amérindien)

Cet adage reflète bien la direction que nous devrions tous prendre dans les actions et décisions de tous les jours. Les décideurs qui gèrent le patrimoine bâti et qui engagent des efforts considérables feraient bien de s’inspirer de cette sagesse. À mes yeux, le grand problème provient de ce que la plupart de ces décideurs sont confrontés à de l’information incertaine et incomplète, et surtout aux représentations des fabricants dont les produits sont tous devenus, du jour au lendemain, écologiques et efficaces énergétiquement. Devant ces tonnes d’informations qui leur arrivent comme un raz-de-marée, les décideurs tentent de prendre les meilleures décisions. Mais, malgré leur indéniable bonne foi, les résultats sont tout autres.

Lire la suite...